Unreal Engine 5 est – Gaming.com.tn ™


Unreal Engine 5 est-il vraiment le meilleur choix pour le prochain jeu Witcher ?

CD Projekt RED a officiellement confirmé l’existence d’un nouveau titre basé sur The Witcher. Dans une annonce qui ne révèle aucune information concrète sur le jeu lui-même, l’accent est mis sur la technologie. Le REDengine interne de l’entreprise est mis en veilleuse au profit de l’Unreal Engine 5 d’Epic Games. Le CDPR parle d’un “partenariat stratégique pluriannuel… [covering] non seulement les licences, mais le développement technique d’Unreal Engine 5, ainsi que les futures versions potentielles d’Unreal Engine, le cas échéant ». En substance, le CDPR a choisi de participer à Epic Games, même si les technologies de base d’Unreal Engine 5 en sont encore à leurs balbutiements, l’entreprise aidant à façonner la technologie ‘l’objectif principal étant d’aider à adapter le moteur pour open -expériences mondiales ». Nous en sommes ici aux stades embryonnaires, car aucun calendrier de développement ni aucune date de sortie ne sont partagés pour le moment.

C’est un changement sismique pour le développeur polonais, qui a livré tous ses titres à partir de The Witcher 2 sur son propre moteur – mais pour être clair, alors que les jours du REDengine sont comptés, c’est toujours le fondement de Cyberpunk 2077, donc le La prochaine extension de ce titre sera toujours basée sur la même technologie. Au-delà de cela, cependant, il semble que l’Unreal Engine 5 soit l’avenir.

Du point de vue des membres du personnel de Digital Foundry, ce n’est pas la meilleure nouvelle et s’il est clair qu’il y a des raisons pour lesquelles CDPR a évolué, la fin du développement d’un moteur indépendant extrêmement impressionnant est un coup dur. Après tout, REDengine sous ses différentes formes a produit une présentation visuellement unique qui a sans aucun doute contribué à façonner des jeux brillants. En remontant jusqu’à The Witcher 2, CDPR a livré un titre tout à fait différent de tout autre qui a véritablement repoussé les barrières – un jeu qui a toujours l’air brillant aujourd’hui. Les détails de l’environnement, l’éclairage, le rendu des personnages et le post-traitement étaient bien en avance sur leur temps. The Witcher 2 a été lancé à l’époque de la PS3/Xbox 360, mais d’un point de vue technologique, c’était une classe à part, une génération au-delà.

Cyberpunk 2077 est apparemment le dernier jeu à être construit sur la technologie propriétaire de CD Projekt RED – une honte compte tenu de sa beauté et de son avant-gardisme, au-delà de ses problèmes techniques.

S’il est clair que Cyberpunk 2077 a souffert d’une série de problèmes techniques, de notre point de vue, la version PC a toujours été performante et évolutive, et a toujours fourni l’état de l’art absolu dans les visuels de jeu dès le premier jour. Les bugs étaient sans aucun doute un problème à tous les niveaux, mais la grande majorité des problèmes techniques étaient centrés sur les versions console de dernière génération du jeu. Les aspects graphiques sont intrinsèquement évolutifs – qu’il s’agisse de fonctionnalités, de la qualité de ces fonctionnalités ou de la résolution de rendu native.

Cependant, les consoles de dernière génération n’avaient tout simplement pas les capacités de processeur et de stockage nécessaires pour offrir une expérience solide. Pendant ce temps, sur PC, un processeur moderne combiné à un GPU RTX pourrait offrir une expérience visuelle impressionnante à 30 ips minimum avec des fonctionnalités RT au-delà de ce qui est apparu dans le patch de nouvelle génération du jeu pour PS5 et Xbox Series X. Le kit PC haut de gamme améliore le résolution et la gamme de fonctionnalités RT que vous pouvez exécuter à une fréquence d’images jouable et il y a le sentiment que Cyberpunk 2077 continuera à évoluer dans le futur – tout comme The Witcher 2 l’a fait à l’époque.

La nécessité d’entretenir les machines de jeux du passé ne sera pas un facteur pour le prochain titre Witcher – probablement plusieurs années avant sa sortie – il y a donc deux questions clés à considérer dans la décision du CDPR de s’éloigner du développement de moteurs indépendants. Tout d’abord, pourquoi ne pas continuer à faire évoluer le REDengine et deuxièmement, quels avantages offre un passage à l’Unreal Engine 5 ?

Tout d’abord, la perception selon laquelle le moteur RED de Cyberpunk 2077 est une évolution du même moteur RED trouvé dans The Witcher 3 doit être remise en question. Sur Twitter, l’ancien développeur du CDPR, Bart Wronski, explique tout. “Chaque jeu, ils ont laissé tomber tout le moteur, l’ont réécrit à partir de zéro en espérant que cette fois ce sera mieux et qu’il fonctionnera, mais ensuite, à cause du crunch, ils l’ont piraté, il n’est pas du tout maintenable ou utilisable.”

La démo Matrix Awakens présente le type de technologie de rendu de pointe que UE5 peut offrir – bien que le monde ouvert proposé ici soit à l’opposé du type d’environnements requis pour un titre Witcher.

Wronksi dit qu’en dehors de certains systèmes de rendu, REDengine a été effectivement réécrit à partir de zéro entre les titres et poursuit en suggérant que le processus de développement du moteur devrait être réinitialisé à nouveau en passant de Cyberpunk 2077 au nouveau titre Witcher. Dans cet esprit, il considère que le passage à Unreal Engine 5 est un bon choix – et il existe de nombreuses bonnes raisons pour lesquelles le développement devrait changer. Il est conçu pour la flexibilité, pour l’évolutivité sur toutes les plates-formes et il permet également au CDPR d’accéder à un «brain trust» enviable de talents techniques. Ce n’est un secret pour personne que même les développeurs les plus performants ont eu des problèmes de recrutement dans un monde où bon nombre des ingénieurs les plus talentueux gravitent de plus en plus vers Epic, Unity et Nvidia.

En ce qui concerne les avantages du passage à UE5, cela devrait être assez clair au-delà des avantages évidents du flux de travail, sur la base de la vitrine révèle des technologies clés : Lumen, Nanite et Metahumans. Lumen est le superbe système d’éclairage global en temps réel d’UE5, simulant avec précision les propriétés du rebond de la lumière dans une scène donnée. Nanite est le nouveau système de géométrie développé par Epic qui vise à diffuser sans effort des actifs de qualité extrême à des niveaux de densité inégalés sans aucune distance de tirage. Pendant ce temps, la technologie Metahuman est la tentative d’Epic pour fournir un rendu photo-réaliste des personnages. La meilleure et la plus récente vitrine de toute cette technologie est la démo The Matrix Awakens, qui se présente presque comme un Blu-ray interactif, du moins dans sa séquence de poursuite scénarisée.

La démo Matrix sert également à mettre en évidence un autre défi clé auquel sont confrontés les développeurs UE5 et qui pourrait affecter le nouveau titre Witcher. Le saut technologique apporté par Lumen et Nanite est immense, mais il a un coût : la performance. Nous devons nous rappeler que la démo Matrix est exactement cela – une démo – mais selon toute vraisemblance, les titres qui utilisent ces deux technologies clés peuvent cibler 30 images par seconde plutôt que les 60 images par seconde qui dominent le paysage des jeux de la génération actuelle. Alors que la version améliorée de Cyberpunk 2077 pour Xbox Series X et PlayStation 5 n’a pas tout à fait fourni l’essentiel de l’expérience PC comme nous l’avions espéré, au moins son mode 60fps avait l’air bien et jouait bien. Atteindre ce même niveau de performances dans UE5 nécessitera probablement un PC très haut de gamme.

L’accord du CDPR avec Epic Games semble cependant être plus qu’un simple accord de licence. La déclaration du CDPR parle d’une collaboration avec Epic Games « dont l’objectif principal est d’aider à adapter le moteur aux expériences du monde ouvert », qui met en évidence un point clé sur UE5 en général et son application potentielle dans un titre Witcher en particulier : les systèmes fondamentaux à le cœur des innovations d’UE5 est encore en développement.

La première itération du moteur RED se trouve dans The Witcher 2 – et même aujourd’hui, c’est un régal visuel.

La démo Valley of the Ancient, par exemple, a souligné que des mondes expansifs étaient possibles, tandis que la ville de Matrix Awakens s’est concentrée sur les forces de la génération procédurale pour rendre ces mondes plus faciles à créer. Cependant, rien de ce que nous avons vu sur Unreal Engine 5 ne ressemble encore au type d’environnements vus dans la série Witcher. Les châteaux, les villes, les carrières et les déserts ne seraient pas un problème, mais à notre connaissance, Epic Games n’a pas encore résolu le problème de l’intégration d’objets non opaques dans la géométrie Nanite, ni écorchée. Pour traduire cela en anglais simple, des éléments tels que les arbres, le feuillage et les personnages devraient être rendus de manière traditionnelle dans un passage séparé à Nanite, sous réserve du type de pop-in de distance de tirage et d’autres limitations que nous voyons dans les jeux aujourd’hui.

Ce n’est que la pointe de l’iceberg en termes de type de systèmes requis pour un jeu en monde ouvert, et il sera intéressant de découvrir si la collaboration entre Epic et CD Projekt RED voit le type de compétences et d’expertise qui ont construit Cyberpunk 2077 et The Witcher alimente les technologies qui profiteront à tous les développeurs d’Unreal Engine 5. C’est peut-être ce qu’implique le concept de partenariat et qui distinguerait ce type d’arrangement de, disons, un projet comme Housemarque’s Returnal – où UE4 était la base, mais le jeu final a été fortement personnalisé avec la technologie interne du studio finlandais.

Ce contenu est hébergé sur une plateforme externe, qui ne l’affichera que si vous acceptez les cookies de ciblage. Veuillez activer les cookies pour voir. Gérer les paramètres des cookies

Ce contenu est hébergé sur une plateforme externe, qui ne l’affichera que si vous acceptez les cookies de ciblage. Veuillez activer les cookies pour voir. Gérer les paramètres des cookies

Le décor est planté pour le prochain jeu Witcher, mais nous ne pouvons pas nous empêcher d’être tristes de la fin de REDengine (ou peut-être des REDengines au pluriel). C’est dommage car fondamentalement, la diversité des technologies de base se traduit par des jeux visuellement distincts qui peuvent propulser les visuels dans un territoire nouveau et passionnant : Cyberpunk 2077 sur PC est en tête de notre liste des meilleurs graphismes de jeu de 2020 – et à juste titre. Visuellement, c’est une longueur d’avance sur tous les titres Unreal Engine sortis à ce jour, même si évidemment UE5 est une autre paire de manches.

Nous entrons dans un territoire inexploré avec cette nouvelle technologie, mais ce qui est clair, c’est qu’il s’agit d’un pas de plus vers une homogénéisation de la technologie du jeu – avantageuse à bien des égards, mais aussi inquiétante dans une industrie qui se nourrit d’idées et de techniques nouvelles et diverses. . Le meilleur scénario ? Le nouveau jeu Witcher conserve l’identité d’un titre CDPR mais exploite pleinement le potentiel offert par la technologie Nanite, Lumen et Metahuman. Ce sont toutes des fonctionnalités intéressantes, mais toujours en évolution – et peut-être que leur déploiement dans un jeu de cette envergure sera payant à la fois pour Epic et CD Projekt RED, tout en élevant potentiellement la barre pour tous les développeurs basés sur UE5.

Découvrez d’avantage plus d’articles dans nos catégories Astuce, Consoles et encore Jeux.

Merci pour votre visite on espère que notre article Unreal Engine 5 est-il vraiment le meilleur choix pour le prochain jeu Witcher ?
, pour nous aider, on vous invite à partager l’article sur Facebook, instagram et e-mail avec les hashtags ☑️ #Unreal #Engine #estil #vraiment #meilleur #choix #pour #prochain #jeu #Witcher ☑️!





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.